Offers “CEA”

Expires soon CEA

Vérification et Validation d'un outil de calculs multiphysiques pour la prédiction des transitoires RIA

  • Stage
  • Cadarcet (Ariège)
  • Design / Civil engineering / Industrial engineering

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

S1000

Description du poste

Domaine

Chimie

Contrat

Stage

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Le réacteur expérimental CABRI est destiné aux études de sûreté en soutien au parc électronucléaire. Ce réacteur est installé sur le Centre d'Etudes de Cadarache du Commissariat à  l'Energie Atomique (CEA). Le nouveau programme d'essais « CABRI International Program » (CIP) a pour objectif d'étudier le comportement de crayons combustibles de type REP (Réacteur à  Eau sous Pression), à  haut taux de combustion, équipés de gainage dits «avancés», lorsqu'ils sont soumis à  un accident d'insertion de réactivité (correspondant à  l'éjection d'une barre de contrôle).
Dans le cadre de ce programme, le LP2E (Laboratoire des Programmes Expérimentaux et d'Essais en sûreté) du CEA est en charge de la Préparation, de la Réalisation et du dépouillement des Essais.
L'injection de réactivité est obtenue pas dépressurisation rapide d'un gaz neutrophage (hélium 3) situé dans les barres transitoires du coeur CABRI. Un transitoire de puissance très intense (~20GW max) et très rapide (largeur à  mi-hauteur de quelques dizaines de ms) résulte de cette injection de réactivité.
La maitrise fine de ce transitoire de puissance et de son intégrale (correspondant à  l'énergie totale déposée dans le crayon d'essai) est un objectif majeur concernant la qualité et la sûreté de l'expérience.
Un outil de calculs scientifiques (OCS) multiphysiques a été développé au LP2E dédié à  la prédiction et l'optimisation des transitoires de puissance. Cet OCS se base sur une description 0D du problème multiphysiques (résolution en simultané des équations de la cinétique ponctuelle, des échanges de chaleur entre les différents milieux et de la dépressurisation de l'hélium 3 des barres transitoires).
L'objet du stage est de réaliser la vérification et la validation de cet OCS de prédiction. Pour cela, plusieurs étapes sont nécessaires:
1) La phase de vérification consiste à  vérifier la bonne résolution des équations par le code.
2) La phase de validation numérique consiste à  estimer l'incertitude liée à  la discrétisation du problème et à  valider les phénomènes physiques séparés sur des benchmarks numériques.
3) L'étudiant s'appliquera à  valider les phénomènes physiques séparés sur des benchmarks expérimentaux dans la mesure du possible.
4) La dernière étape consiste à  valider l'OCS sur des mesures de transitoires de puissance de type RIA provenant de CABRI et aussi provenant de benchmarks internationaux.
Tout au long du stage, l'étudiant sera amené à  programmer dans l'OCS de prédiction des transitoires, à  la fois pour mettre en place les tests de vérification et validation et aussi pour apporter les améliorations nécessaires.

Ideal candidate profile

Profil du candidat

Master en physique, Ecole d'ingénieur (spécialité physique/énergétique), Génie atomique
C/C++, Linux, URANIE
Master 2