Les offres de “CEA”

Expire bientôt CEA

INGENIEUR(E) PARALLELISATION DE CODES HPC H/F

  • CDI
  • Saint-Paul-lès-Durance (Bouches-du-Rhône)
  • Energie / Matériaux / Mécanique

Description de l'offre

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2021-16283

Description de l'unité

CEA-IRFM
L'Institut de Recherche sur la Fusion par confinement magnétique est l'un des départements de la Direction de la Recherche Fondamentale du CEA. Depuis plus de 50 ans, son rôle est de mener des recherches sur une nouvelle source d'énergie : la fusion par confinement magnétique, en associant avec le programme Fusion européen. L'IRFM est installé sur le Centre CEA de Cadarache. Environ 350 salariés y travaillent dont une trentaine de thésards et post-doc ainsi que de nombreux collaborateurs internationaux.
Les activités de l'IRFM sont structurées autour de trois axes de recherches et développement :
• contribuer à la réalisation du projet ITER et ceux de l'Approche Elargie (tokamak JT-60SA principalement)
• préparer l'opération scientifique d'ITER, à travers des activités d'expérimentation et de contrôle, ainsi que de théorie et de modélisation.
• établir les bases du futur réacteur de fusion

Ces activités sont intimement connectées à un effort tout particulier de formation des générations futures de physiciens et technologues de la fusion.
L'IRFM a à sa disposition de nombreuses plateformes de R&D et de tests, dont le tokamak WEST (pour Tungsten (W) Environment Steady-state Tokamak), transformation de Tore Supra en banc de test pour ITER. Le nouveau tokamak du CEA va permettre de tester l'un des composants clés d'ITER et de poursuivre les recherches en physique des plasmas, dans un contexte international grâce aux nombreuses collaborations mises en place.

Description du poste

Domaine

Mathématiques, information scientifique, logiciel

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

INGENIEUR(E) PARALLELISATION DE CODES HPC H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

Situé au sein du service de Physique des Plasmas de Fusion, le groupe Calcul Intensif et Infrastructures Informatiques a été récemment créé pour accueillir de nouvelles compétences en calcul intensif afin de contribuer aux développements de codes de simulation premiers principes développés à l'IRFM, principalement dans le domaine de la turbulence plasma (GYSELA, SOLEDGE-3X) et de la magnétohydrodynamique (JOREK).

Vous serez en charge d'apporter un support de haut niveau aux développeurs de codes sur des problématiques de portage et d'optimisation des outils de simulation afin d'exploiter pleinement les grandes infrastructures de calcul actuelles et de soutenir la communauté scientifique en vue de l'arrivée des machines dites « exascale ». Ce support consistera à :

1) proposer et mettre en œuvre des optimisations sur des problématiques comme la parallélisation, les méthodes numériques, la vectorisation ou le portage sur GPU de solveurs

2) suivre des collaborations avec des partenaires internationaux.

En tant que membre du groupe GC3I, vous pourrez aussi être amené(e) à effectuer un support aux utilisateurs de serveurs locaux.

Profil recherché

Profil du candidat

Une très bonne connaissance des langages de programmation scientifiques (Fortran/C++) est attendue ainsi qu'une expérience significative dans le développement et l'optimisation d'un code HPC (vectorisation, OpenMP, MPI, OpenACC).
Le travail dans un cadre international requiert une très bonne connaissance de l'anglais. Une forte capacité à travailler en interaction avec des équipes internationales et à gérer des collaborations est un plus.

Thèse (Bac+8) ou diplôme d'ingénieur (Bac+5) avec une expérience du monde de la recherche - Domaine Informatique/Mathématiques appliquées/Simulation numérique

#LI-NF1

Faire de chaque avenir une réussite.
  • Annuaire emplois
  • Annuaire entreprises
  • Événements