Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé
🎁 1 mois gratuit

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir

Offers “CEA”

days ago CEA

Chercheur en Polarisation Dynamique Nucléaire (DNP) et RMN solide à haut champ magnétique H/F

  • CDI
  • Grenoble ( Isère )
  • Chemistry / Biology / Agronomy

Job description

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2020-13529

Description de la Direction

L'institut IRIG, créé le 1er janvier 2019 par le rapprochement des 3 anciens instituts grenoblois de la Direction de la Recherche Fondamentale (DRF), mène des recherches en biologie, santé, nanosciences, cryotechnologies et nouvelles technologies pour l'énergie et l'environnement. Au sein de 10 unités mixtes de recherche, physiciens, chimistes, biologistes, médecins, informaticiens et mathématiciens participent conjointement à cette recherche fondamentale et aux applications qui en découlent, conférant à l'institut une capacité remarquable pour répondre aux grands défis sociétaux (irig.cea.fr)

Description de l'unité

Le laboratoire MEM héberge actuellement 2 spectromètres DNP, dont le premier spectromètre installé en France (2011). Le laboratoire a depuis acquis une reconnaissance internationale dans le domaine de la DNP. L'originalité de l'équipe de Grenoble réside dans la diversité de ses recherches, qui englobent des développements méthodologiques (séquences d'impulsions, préparation d'échantillons, théorie DNP, conception de nouveaux agents polarisants, développement de la DNP ciblée et sélective), des développements instrumentaux majeurs (cryostat à hélium autonome et sondes cryogéniques MAS rapides fonctionnant à très basse température), mais aussi des applications avancées dans le domaine des matériaux fonctionnels et des systèmes biomoléculaires complexes.
Le laboratoire MEM héberge également 3 autres spectromètres RMN (200 / 400 / 500 MHz) équipés de multiples sondes (liquide, PFG, HRMAS et solide, dont une sonde MAS rapide et une sonde in operando). L'IRIG regroupe 10 laboratoires dont le MEM, avec environ 1000 chercheurs, techniciens, doctorants et post-doctorants, couvrant une grande variété de domaines interdisciplinaires (nanophysique, chimie pour la santé et l'énergie, cryotechnologies, biologie et médecine). En outre, l'IRIG comprend également les groupes RMN de l'IBS (spécialisés en biologie structurale), qui hébergent 6 autres instruments RMN (dont un spectromètre 950 MHz). Cet environnement fort en RMN est idéalement complété par des équipes de recherche spécialisées

Description du poste

Domaine

Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences

Contrat

CDI

Intitulé de l'offre

Chercheur en Polarisation Dynamique Nucléaire (DNP) et RMN solide à haut champ magnétique H/F

Statut du poste

Cadre

Description de l'offre

L'Institut de Recherche Interdisciplinaire de Grenoble (IRIG) recherche un chercheur spécialiste en spectroscopie RMN appliquée aux sciences chimiques. Le candidat retenu sera affilié au Laboratoire de Modélisation et d'Exploration des Matériaux (MEM), une unité de recherche du CEA et de l'Université Grenoble Alpes. Il/elle rejoindra le groupe de recherche en DNP dirigé par G. De Paëpe à l'IRIG, CEA Grenoble, France.

Le candidat retenu participera aux activités de recherche du groupe, développera de nouveaux projets avec des partenaires universitaires et industriels. Il/elle sera également responsable de l'équipement du laboratoire de RMN-DNP en termes de fonctionnement quotidien, de maintenance, de dépannage et de réparation. À ce titre, il sera en charge de deux spectromètres RMN-DNP à haut champ, un cryostat entièrement automatisé permettant des expériences MAS à très basse température, mais aussi de développer et tester des sondes MAS-DNP ultra-rapides à hélium/azote. Un aspect central des travaux consistera à mettre en place des séquences d'impulsions établies (du spin ½ aux noyaux quadripolaires) mais aussi à concevoir et à développer des séquences innovantes, des protocoles d'acquisition et de traitement des données, ainsi que des outils d'analyse post-traitement conviviaux. Le poste implique également de prendre une part active à la formation des étudiants du groupe.

Ideal candidate profile

Profil du candidat

Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat en chimie / chimie physique / physique ou en ingénierie avec une thèse soutenue par un groupe de recherche spécialisé dans les techniques avancées de spectroscopie RMN. Les candidats doivent avoir une expérience pratique et théorique en RMN solide et éventuellement en polarisation dynamique nucléaire. Une préférence sera accordée aux candidats ayant une expérience postdoctorale d'au moins deux à trois ans. Les candidats devront maîtriser les logiciels d'acquisition RMN et avoir une forte expertise dans le développement de séquences d'impulsion et de traitements des données. Compétence en matlab (ou équivalent) et/ou python etc. est un prérequis. Une expérience en diagnostique/réparation de spectromètres/sondes est un plus. D'excellentes compétences en communication en anglais et la capacité à travailler dans une équipe de recherche sont requises.